Aqua Quick Test

Aqua Quick n’est plus disponible.

Pour l’eau de remplissage à partir de la préparation de l’eau, veuillez utiliser Aqua Fill Test.

Pour tous les échantillons extraits du système (aussi en cas de mise en service), veuillez utiliser Aqua Basic Test, Aqua BasicPlus Test ou demandez nous un Aqua Multi Test pour l’analyse complète sur place.

 

Pourquoi nous ne proposons plus d’Aqua Quick Tests

Les directives SICC en vigueur ne contiennent pas de définition de la qualité de l’eau en cas de mise en service. Les fabricants, les maîtres d’ouvrage et les installateurs nécessitent, au moment de la mise en service, une analyse instantanée afin de décider si une installation peut être mise en service ou pas.

La directive SICC exige qu’une installation soit déjà remplie d’eau déminéralisée au moment du rinçage et de la compression, dans la réalité cette pratique est extrêmement rare.

Les exemples pratiques suivants démontrent les difficultés:

  • L’installateur vide l’installation, néanmoins il en reste plus ou moins d’eau non-traité à l’intérieur du circuit. Ensuite il remplit l’installation avec de l’eau déminéralisée et à présent un mélange d’eau non-traité et d’eau déminéralisée se trouve à l’intérieur. Faits : L’installateur est supposé avoir agi correctement dans cet exemple. L’analyse d’eau de remplissage a où aurait pu être juste selon les directives. Cependant cela peut amener à la survenance d’un sinistre.
  • De plus en cas de grosses installations/chantiers ce problème sera amplifié, car souvent plusieurs entreprises sont impliquées et les circuits se croisent. Il n’est par la suite plus possible de déterminer qui a rempli sa part d’installation avec de l’eau bien préparée.
  • La directive ne tiens compte d’aucun volume d’installation. En cas de 5°fH dans une habitation familiale avec un volume d’installation de 300 litres cela correspond à 15g de calcaire. Dans une grosse installation avec 200’000 litres cela correspond à 10kg de calcaire dans le circuit. Néanmoins les deux installations réalisent la directive concernant l’eau de circulation.
  • La contenance de la préparation de l’eau est souvent exagérée et cela mène à trop de calcaire et de sel dans le circuit.

Les dégâts y résultants , p.ex. dégâts de calcaire dans une chaudière en acier chromée, peuvent être évité avec une analyse d’eau de l’installation lors de la mise en service.